Djerba

  • Destination:
  • Duration: 7 days

Djerba, rattachée par une digue routière, est une île qui a gardé des traditions, des rites et des coutumes propres (survivance de la langue berbère, maintien d’une des plus anciennes communautés juives du Maghreb).
A la descente de l’avion, l’île de Djerba apparaît comme un véritable jardin recouvert de milliers de palmiers, d’ oliviers aux troncs séculaires, de figuiers, grenadiers, caroubiers, pommiers et abricotiers… Plages au sable blanc et fin, mer cristalline aux eaux tièdes dans lesquelles poissons et crustacés abondent, nature sauvage, douceur du climat, été comme hiver, Menzels disséminés entre les palmiers…
A quelques pas de l’Europe, un véritable petit «paradis méditerranéen »…

Localisée au fond du golfe de Gabès, Djerba, la plus grande île tunisienne (514 km2) ne mesure que 25 km de long sur 20 km de large. Les possibilités de l’agriculture sont limitées par les sols pauvres, et la sécheresse (raison pour laquelle on amène du continent l’eau douce par des canalisations sous-marines), en effet elle ne reçoit que 200 millimètres de pluie par an. Quelques puits permettent l’entretien de petits vergers irrigués (figuiers, abricotiers, pêchers, grenadiers, vignes, légumes). On y trouve aussi des oliviers, des palmiers, des céréales et un petit élevage de moutons.
Par ailleurs, la mer permet la pêche traditionnelle, ainsi que la cueillette des éponges et des huîtres.
Le remarquable essor du tourisme favorisé par ses plages magnifiques et un aéroport international, a ravivé l’artisanat d’art.

Les Djerbiens habitent des maisons bien construites, avec un puits et des citernes pour recueillir l’eau de pluie, bâties dans des vergers limités par des levées de terre, les Tabia.
On appelle « Menzels », ces habitations typiquement Djerbiennes, exploitations agricoles millénaires dans lesquelles s’élève le « houch » (la maison proprement dite). Toutes blanches, elles réfléchissent, grâce à leurs voûtes, les rayons du soleil tout en assurant à l’intérieur une grande fraîcheur. Elles sont en général assez bien entretenues.

 

Circuits

Open chat